La FFAC dépose un nouveau recours contre l’interdiction de circuler à Paris

Mar 24, 2017 | À la une, Actus, La fabrique de Young

La bataille juridique contre la Mairie de Paris continue. Alors qu’en théorie les conducteurs de voitures d’avant 1997 circulant dans la capitale sont susceptibles d’être verbalisés depuis janvier, la FFAC a déposé un recours en annulation contre le décret instaurant une Zone à Circulation Restreinte. 

une
Le combat continue : après la FFMC et l’UDELCIM, la FFAC (Fédération français des automobilistes citoyens) a déposé un recours contre l’arrêté du 14 janvier dernier instaurant une zone de circulation restreinte à Paris. Au delà de l’action juridique, la FFAC produit contre la mesure un discours de plus en plus construit. Ainsi elle pointe le fait que “la Mairie de Paris fasse peser la lutte contre la pollution en premier sur ceux qui n’ont pas les moyens d’y contribuer, la propriété d’un véhicule ancien et l’éloignement domicile ­travail étant dictés par des impératifs économiques et non par choix”. Elle dénonce également les autorités qui font “peser sur les individus l’obligation de remédier à une situation dont l’Union Européenne, l’Etat et les collectivités locales sont seuls responsables pour avoir mis en place un système de contrôle défaillant des émissions polluantes (…) et pour leur aménagement du territoire ayant
conduit à une organisation concentrique et saturée des transports”. Nous vous invitons à lire les propositions alternatives faites par la FFAC sur leur pétition publiée sur Change.org.

Toujours sur le sujet de l’interdiction de circuler à Paris, nos confrères de Caradisiac ont réalisé un reportage édifiant dans la capitale à bord d’une Renault Clio I de 1995, avec laquelle ils ont roulé pendant 6 heures en passant délibérément devant les forces de l’ordre, sans jamais être inquiétés (Lire le reportage et voir la vidéo de Caradisiac). On ne s’en plaindra pas, mais la démonstration est faite : il s’agit là avant tout d’une mesure d’affichage politique, qui semble compter bien plus pour la maire de Paris que la réelle volonté de lutter contre la pollution.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *